Le repérage amiante et HAP des enrobés routiers

Sans la réalisation d’un repérage amiante et HAP des enrobés routiers, les travailleurs opérant au sein de chantiers de voiries pourraient être exposés à de nombreux risques sanitaires, par l’inhalation de substances toxiques comme l’amiante ou les HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques), composés fortement cancérogènes.

Le repérage amiante et HAP des enrobés routiers résulte de la circulaire ministérielle du 15 mai 2013 du ministre de l’Ecologie et implique de nombreuses investigations, dont des carottages à l’eau effectués dans le bitume et destinés à évaluer la concentration des polluants présents par des analyses au laboratoire.

Dûment étiquetés et gérés par des professionnels certifiés, ces échantillonnages permettent d’établir une cartographie précise de la zone du chantier ainsi que des modes opératoires adaptés pour mener à bien les travaux à l’abri de tout risque, sanitaire comme environnemental.  

Diagnostic immobilier La Seyne-sur-Mer Diagnostic immobilier Aix-en-Provence